Le Scanner SoilCares montre déjà son efficacité sur le terrain en Côte d’Ivoire

Si le Scanner SoilCares a été adopté au premier contact par certains agriculteurs, comme Alfred Kouamé technicien agricole et prestataire de service agricole, ce ne fut pas le cas pour tous les agriculteurs. Selon Alfred, avec l’accessibilité qu’offre le Scanner SoilCares, aucunes exploitations agricoles ne doit être mise en place sans analyse de sol. D’autres agriculteurs comme Franck Mambo lui aussi technicien agricole et prestataire de service agricole, ont apprécié l’outil avec cependant des réserves sur son efficacité. Pour Franck, le Scanner SoilCares est certes un Chef-d’œuvre mais c’est la réalité du terrain qui compte.

Alfred Kouame

Franck Mambo

C’est ainsi que depuis le mardi 13 février 2018, date de son lancement, se déroule une campagne de sensibilisation sur les bienfaits de l’analyse de sol et de la fertilisation raisonnée. Dix sites ont été sélectionnés à travers le pays pour abriter les parcelles de démonstration.

Pour la mise en œuvre de cette campagne SoilCares a offert gracieusement aux agriculteurs sélectionnés (100), l’analyse de sol, les semences, les produits phytosanitaires et les engrais. Le suivi technique a été réalisé par notre premier prestataire de service en Côte d’Ivoire PlantAfrique.

L’objectif étant de montrer de façon tangible les bienfaits de la fertilisation raisonnée, chacun des 10 sites a été subdivisé en 10 micros parcelles. Sur chacun des sites nous avons adopté trois systèmes de fertilisation. Sur un site donné, 8 micros parcelles ont suivi les recommandations de fertilisation issues des résultats d’analyse de sol avec le Scanner SoilCares, une parcelle a suivi la recommandation du CNRA et la dernière a été fertilisée suivant les pratiques paysannes en cours dans la localité.

A ce stade des premiers résultats, le Scanner SoilCares montre déjà son efficacité sur le terrain. Pour des critères comme le développement végétatif et la première récolte et la taille des fruits, on constate avec joie que les parcelles ayant suivi les recommandations du Scanner SoilCares enregistrent les meilleures performances. En plus de ces performances végétatives, la recommandation SoilCares s’est révélée moins couteuse que celle du CNRA.

Parcelles de tomate sur notre site de démonstration à Kplessou (Toumodi)

Sur les différentes parcelles du site de Kplessou (Toumodi) comme tous les autres sites de démonstrations, nous avons enregistré des différences notables. En effet, sur les parcelles ‘’agriculteur’’ les plants sont chetifs et ne porte presque pas de fruits. Les parcelles ‘’CNRA quant à elles enregistrent des plants bien développés avec cepandant une fructification qui laisse à désirer. Enfin sur les parcelles ‘’Scanner’’ on a pu noter une croissance des plants associée à une fructification plus que satisfaisante, comme ce pied de tomate qui a pu produire à lui seul 70 fruits pour une seule récolte.

Parcelles d’aubergine sur notre site de démonstration à Dimbokro

Ces résultats primaires convainquent un bon nombre des personnes dont Mlle Esther N’goran, Directrice de la coopérative CADESA, qui en plus de recommander le service, souhaite que tous les agriculteurs intègrent l’analyse sol à leurs pratiques habituelles.

Les premiers résultats sont déjà en faveur du Scanner SoilCares, reste à savoir ce qu’il en sera de fin de la campagne. La cérémonie de clôture prévue pour le mois d’août, dressera un bilan complet de cette campagne.